Femmes

Miss Africa USA 2008, désillusion pour Danielle Fochivé

Share Button

Le concours de beauté Miss Africa USA 2008-2009 », qui en était à sa quatrième édition cette année, est une compétition très attendue au Etats-Unis. Cette année, il s’est tenu le 1er novembre 2008 à Atlanta au “Clayton Performing Arts center”, en Géorgie, au Etats-Unis. C’est un événement annuel qui permet aux jeunes femmes africaines résidantes au Etats-Unis de mettre en évidence leur talent, culture et leadership.

Cette année, 17 pays d’Afrique, anglophones et francophones étaient représentés. La camerounaise Danielle Fochivé n’aura pas pue décrocher la couronne, car Le concours a été remporté par la représentante sud africaineNyasha Zimucha. Cette jeune fille de 23 ans a grandi en Afrique du Sud durant l’apartheid. Elle a créé une plateforme d’éducation des jeunes sur la Xénophobie et son impact dans le monde. Voir Ici. Danseuse, chanteuse, mannequin, elle aime passer du temps avec sa famille et ses amis et est une grande fan de football américain. Son titre lui a été remis par Miss Africa-USA 2007-2008 Mfonobong Essiet et Miss Black USA.

Nyasha travaillera étroitement avec la fondation AWDF pour aider les gens qui sont dans le besoin en Afrique, essentiellement les femmes et les enfants. Elle s’investira aussi dans des actions de charité et deviendra une ambassadrice de bonne volonté pour l’Afrique.

Ce concours, produit par la fondation “African Women’s Development Foundation” (AWDF) est organisé depuis 2004 par lady kate Njeuma, une américaine d’origine camerounaise qui veut représenter a travers ce concours, une vitrine culturelle du patrimoine africain au Etats-Unis. En effet, selon la promotrice, présidente de AWDF et fondatrice de ce concours, l’événement a pour principal objectif ” de vendre la culture africaine au Etats-Unis”.

C’est aussi une occasion pour les organisateurs de sensibiliser la population américaine sur les questions pertinentes au sujet de l’Afrique. Les retombées financières de ce concours de beauté contribueront à financer des projets relatifs aux besoins en soins de santé, éducation, protection des femmes et droits de l’enfant en Afrique.

 

par Manuela Sitchi

Share Button

Comments

comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top