Afrique

Escroquerie sur facebook via les comptes d’autorités sud africaines

Share Button

L’escroc a demandé à un homme de virer 450 livres (737 $) sur son compte bancaire.

Le gouvernement sud-africain a mis en garde vendredi contre les agissements d’un imposteur qui a créé un faux profil du vice-président Kgalema Motlanthe sur le réseau social Facebook pour réclamer des pots-de-vin.

L’escroc a demandé à un homme de virer 450 livres (737 $) sur son compte bancaire. «Lorsqu’il a vu ça, il a suspecté quelque chose et nous a appelés pour nous demander si le vice-président a un compte sur Facebook», a indiqué à l’AFP Thabo Masebe, le porte-parole de M. Motlanthe.

«Cette personne commence par demander d’envoyer de l’argent, afin de pouvoir recevoir des services du gouvernement ou voir un projet financé», a-t-il expliqué.

Au moins dix profils portent sur Facebook le nom de Motlanthe, mais le vice-président sud-africain lui-même n’y a pas de compte. Ses services ont écrit à Facebook pour faire supprimer le profil incriminé, mais ils ne peuvent rien faire d’autre, selon M. Masebe.

«La police ne peut s’impliquer que quand il y a un suspect. Nous avons affaire à une personne sans visage», a-t-il regretté.

Share Button

Comments

comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top