Belgique

Les initiatives d’entreprises d’afro-descendants en Europe

Share Button

Quels sont les secteurs les plus visés, et pourquoi?

entreprenneur africain

En cette période de crise, et de relatives tensions inter-communautaires en Europe, le chômage bas son plein et dans la plus part des pays, les idées d’extrêmes dominent le débat publique. Comme souvent dans ces cas,  les premiers à payer les pots cassés sont les immigrés.

En effet, c’est dans cette population immigrée que l’on retrouve les taux de chômages les plus élevés, mais c’est aussi et surtout dans cette population que l’on retrouve le taux d’initiatives entrepreneuriales les plus élevés. Bon nombres de jeunes afro-descendants se lancent dans l’aventure du business. Les secteurs les plus prisés sont et l’un des secteur les plus prisé est le secteur de l’évenementiel, ainsi que le transport maritime et la distribution.

Nous sommes allés à la rencontre de quelques acteurs opérants dans ce domaine d’activités pour comprendre leurs motivations

Dans l’événementiel, grâce au net, les coûts sont fortement réduits

Kémite est un organisateur d’évenement situé en Belgique. Il opère au sein de l’association cocoricoeur; fait de la promotion de spectacles et propose la mise en place de projets de développement local. Selon lui, le principaux atout dans ce secteur c’est la réduction des coûts de promotion, car le gros de la promotion se fait sur les réseaux sociaux dont-il faut tout simplement maîtriser les rouages, et en ce qui concerne la promotion et la publicité physique, de nombreuses plateformes en lignes telque onelineprinter permettent de concevoir, d’imprimer des affiches, des cartes de vites, même les brochures avec une réelle facilité, éliminant ainsi les temps de déplacements, car tout se fait en ligne à des prix plutôt raisonnables; en particulier les offres rollup de onlinprinters  qui s’avèrent assez intéressantes. « avoir ces outils en ligne à notre portée et un infographe situé peu importe où dans le monde, sont une réelle source d’économie, car de chez nous, nous pouvons promouvoir et réaliser l’événement de l’année, sans bureaux, sans frais fixes » nous explique le responsable de Cocoricoeur.

Le secteur du transport touche un public cible de plus en plus large.

Si le secteur du transport et de la distribution nécessite un peu plus de moyens au lancement, les entrepreneurs africains ont trouvés eux, le filon de la sous-traitance. Il s’agit du « groupage« , nous explique Yolande Nzibi. prendre à charge les colis des personnes qui souhaitent envoyer des effets à leurs familles en Afrique et ne disposant pas d’une quantité suffisamment grande pour en faire un container. Regrouper ces colis, et les expédier à prix de gros, permet de dégager une marge sérieuse pour en vivre. Des sociétés de ce type fleurissent de plus en plus dans les grandes villes européennes, surtout que de plus en plus de personnes d’origine africaines s’intéressent à traiter avec leurs continents d’origine.

Share Button

Comments

comments

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: simpleNewz - Brukmer RSS Feed for 2014-12-07

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top