Belgique

ISMAEL SAIDI, SCÉNARIO D’UN ARTISTE DIFFÉRENT

Share Button

Scénariste et réalisateur, Ismael a également arboré le costume d’humoriste dans des situations d’urgence. Cap sur l’une des plumes engagées, il sera présent au Festival International Rions Ensemble Contre le Racisme qui aura lieu ce mardi 29 septembre dès 19 heures à Charleroi .

Ismael Saidi  est né à Saint-Josse-ten-Noode  en Belgique. Il a grandi et a vécu à Schaerbeek. Il commence par réaliser des courts métrages à petit budget (25000 euros chacun), financés entre autre par la région de Bruxelles-Capitale, la commune de Schaerbeek ou la communauté de Belgique/Fédération Wallonie-Bruxelles. Mais c’est surtout un artiste qui démontre son engagement dans l’écriture des scénarios qui sont par la suite adaptés soient au cinéma soient au théâtre. Petit angle sur un des acteurs phares du Festival International Rions Ensemble contre le Racisme à Charleroi ce 29 septembre.

5 questions à Ismael Saidi

Ismael Saidi Moroccan Gigolos

Quel a été le déclic qui vous a amené à embrasser le métier d’humoriste ?

Je tiens déjà à rappeler que je ne suis pas humoriste du tout. J’écris des histoires, drôles souvent, tristes parfois mais je ne suis pas humoriste. Avec « Djihad », j’ai remplacé le comédien au pied levé car il ne voulait plus jouer un rôle aussi « compliqué ». Pour « Ceci n’est plus un couple », personne ne voulait jouer le rôle du mec un peu beauf, musulman de surcroit, qui divorce de sa femme juive. Bref ! Le déclic pour prendre ces rôles, c’était juste combler des situations d’urgence.

Votre pièce Djihad, parlons-en. Elle a été déclarée d’utilité publique et est accessible gratuitement aux scolaires. Éveiller les consciences, est-ce aussi l’un des rôles du scénariste que vous êtes ?

Ismael Saidi Djihad

C’est le rôle de l’artiste quel qu’il soit. En tout cas, je le pense ainsi. Les artistes voient les choses différemment et utilisent leur art pour expliquer leur vision. Si en plus on peut le faire avec les jeunes, c’est encore plus extraordinaire.

Gradué en Licences publiques, réalisateur, vous avez également travaillé pour la police belge. Qui est l’homme derrière cette polyvalence ?

Un mec qui a juste envie de laisser une trace à ses mômes.

Ismael Saidi 3

Vos projets à court terme ?

Ceci n’est plus un couple reprend la tournée. « Djihad » continue encore quelques mois. Mes deux livres Les aventures d’un musulman d’ici et L’école 10 sortent en librairie. Je rappelle également que « Djihad » est adapté au cinéma.

Qu’espérez-vous au soir de ce mardi 29 septembre à Charleroi, lors du Festival International Rions Ensemble Contre le Racisme auquel vous participerez ?

Que la Culture accepte que le dernier mur érigé entre les gens aux apparences différentes tombe, et qu’elle devienne accessible à tous.

Ismael Saidi 1

Share Button

Comments

comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top