Sport

Les 10 meilleurs footballeurs Africains de jupilere Pro League 2017-2018

Share Button

Le championnat de football belge regorge de joueurs africains dont-on parle peu. En cette fin de saison, faisons un petit retour sur les 10 meilleurs d’entre eux.

10:Nana Asare

Parcours
Nana Asare fait ses débuts au Feyenoord Rotterdam entre 2004 et 2007, il a enchaîné les prêts entre Malines et Antwerpen pour finir par signer définitivement dans le club malinois en 2007, là-bas, il y fera des prestations remarquées s’imposant véritablement comme l’un des meilleurs à son poste. Il retournera au Pays-bas en 2009 en signant au FC Utrecht où il jouera 122 matches. En 2013 il signe à Gand, participe à la belle épopée du club en ligue des champions et gagne le titre en 2015.

Pourquoi l’avoir choisi?
On peut dire que la saison d’Asare fut pleine de rebondissements. En effet, il a connu un début de saison assez compliqué avec une méforme et des blessures au dos qui l’ont gêné pendant le début de l’exercice.
Mais une fois rétabli, c’est bien le véritable Nana Asare qu’on a retrouvé impériale sur son couloir gauche, il a contribué à la belle remontée au classement de son équipe qui était mal parti pour avoir son ticket pour les play-off 1, mais qu’ils ont finalement obtenu. Capitaine, il force le respect par son leadership et sa constance.

9:Ibrahima Seck

Parcours
Ibrahima Seck débute sa carrière en 2012 à Créteil, où il passera 3 années avant de rejoindre le club mythique de l’AJ Auxerre entraîné alors par Jean-Luc Vannuchi.
Au bout d’une saison, il prend la direction de la Belgique et rejoint le Waasland-beverenIl s’impose dans le cœur du jeu et devient l’homme fort de Philippe clément. Il finira par devenir le capitaine du club Waaslandois avant de le quitter en janvier 2018 pour le KRC Genk entraîné par un certain Philippe clément.

Pourquoi l’avoir choisi?
Le jeune sénégalais a su marquer le championnat belge aussi bien sur qu’en-dehors du terrain, son franc parlé et son physique imposant ne passe pas inaperçu. L’ex capitaine de Beveren a été un artisan important du maintien du club en première division, ses qualités athlétiques ainsi que son travail de sape dans le milieu de terrain, on fait grand bruit et lui ont permis d’être recruté dans une équipe du top à la mi-saison. À Genk aussi, il a su s’imposer comme un titulaire indiscutable aux yeux du public.

8:Uche Henry Agbo

Parcours
henry Agbo débute dans son pays Natal, le Nigeria dans le club d’Enyimba International en 2012. 
Il rejoint le championnat italien l’année suivante en signant à l’Udinese où il sera directement prêté à Grenade en Espagne. Il prendra ses marques et deviendra un élément important de l’effectif où il signera définitivement en 2015. En 2017, le standard s’attache ses services et il posa ses valises dans la cité liégeoise pour la saison 2017-2018.

Pourquoi l’avoir choisi?
Si le Standard occupe la 2e place du classement et c’est qualifié pour les play-off 1, il ne le doit pas seulement à son attaque de feu, mais aussi à ses travailleurs silencieux comme Uche Agbo qui a su tirer son épingle du jeu après la blessure de Merveille Bope en début de saison. Agbo a réalisé une saison intéressante avec son aptitude à se porter vers l’avant et sa justesse technique. Toutes ces qualités qui ont fait de lui un élément clé du Standard. Il pourrait même être récompensé de sa bonne saison par une sélection avec les super eagles du Nigéria pour la coupe du monde.

7:Kiese Thelin

Parcours
Il fait ses débuts professionnels à l’âge de 19 ans dans le club de Norkopping Fk où il y dispute deux saisons, il passera ensuite au lmö ff avant d’être transféré aux Girondins de Bordeaux où il vivra des moments un peu plus délicats avec 36 matchs joués entre 2015 et 2017 pour 4 buts marqués. Le 5 janvier 2017, il est prêté au RSC Anderlecht pour être la doublure du polonais Teodorczyk, le club bruxellois finira par lever son option d’achat et le prêtera dans la foulée au Waasland-Beveren pour la saison 2017-2018.

Pourquoi l’avoir choisi?
Kiese Thelin vient de réaliser sa plus belle saison avec le club flamand avec 19 buts et 4 passes décisives, il a contribué au maintien du club en première division, son adresse devant le but a soulagé ses coéquipiers dans les moments les plus compliqués et son association avec le japonais Morioka a véritablement fait des étincelles. Il a empilé les buts, allant même jusqu’à se retrouver leader au classement des buteurs à un moment de la saison. Son quadruplé contre Zulte-Waregem reste l’un de ses faits d’armes au cours de la saison.

6:Collins Fai

Parcours
Collins Fai débute à l’union de Douala en 2011 où il y passe 2 saisons avant d’intégrer une équipe européenne et le Dinamo Bucarest où il jouera de 2013 à 2015, il est également international camerounais avec qui il gagnera la CAN2017.
En janvier 2016, il signe au Standard pour 4 ans et demi.

Pourquoi l’avoir choisi?
Collins Fai a la particularité de savoir jouer des deux pieds ce qui lui permet d’évoluer avec aisance à plusieurs postes, mais il faut dire que cette année, il a particulièrement excellé au poste d’arrière gauche allant même jusqu’à subtiliser la place de titulaire au capitaine liégeois Sébastien Pocognoli. Son jeu porté vers l’avant, sa rapidité, on fait de lui, l’un des hommes les plus utilisé par son entraîneur Ricardo Sa Pinto. 

5:Abdoulaye Diaby

Parcours
Formé au CS Sedan, Abdoulay Diaby y dispute 4 saisons avant de s’engager pour le LOSC où il sera prêté à l’Excelsior Mouscron où il va véritablement exploser et s’est imposé comme une référence à son poste dans le championnat belge. Après un bref retour à Lille, il signe en 2015 au Club de Bruges. 

Pourquoi l’avoir choisi ?
Abdoulaye Diaby n’a pas commencé cette saison comme titulaire et a même peiné à montrer son véritable niveau, mais il a su faire preuve d’un réalisme déterminant lorsque son coach Ivan Leko a fait appel à lui. Son équipe a  fini championne de Belgique et on peut dire que ses nombreux buts on eu leur importance dans la course au titre. Diaby fait partie des attaquants les plus rapide du championnat belge, et ses 15 buts vont faire beaucoup de bruit et ça ne serait pas une grande surprise de le voir signer dans une grosse écurie lors du prochain mercato.

4:Paul-José Mpoku

Parcours
L’international Congolais formé au standard et à Tottenham entre 2004 et 2010, débute véritablement en 2011 en signant au Standard pour 4 ans où au fil des années, il finira par devenir un pion essentiel du club. Il tentera plusieurs expériences à l’étranger, au Calcio avec ses signatures à Cagliari et au Chievo Vérone entre 2015 et 2016, il prendra la direction de la Grèce en rejoignant le mythique club du Panathinaikos où il réalisera de belles performances. Mais en 2017, il cédera aux avances de la nouvelle direction liégeoise et prendra la décision de revenir au Standard et d’y signer pour 5 ans.

Pourquoi l’avoir choisi?
C’est clairement un retour réussi pour Mpoku, il a contribué au titre des siens en coupe de Belgique ainsi qu’a la qualification pour les play-off 1. Si l’attaque du Standard est si forte, il y est pour beaucoup, le capitaine liégeois a su apporter toutes son expérience à un groupe liégeois qui était mal embarqué, son magnifique coup franc contre Genk et sa célébration en mémoire des esclaves en Libye nous montre aussi qu’il s’agit d’un homme engagé qui a pour habitude d’affirmer ses opinions.

3:Hassan Bande

Parcours
L’une des plus jeunes pépites évoluant dans le championnat belge n’en est qu’à ses premiers balbutiements dans le football professionnel. Il a débuté sa carrière au Burkina Faso dans le club de Salitas avant de signer en début de saison au KV Malines, ou il a pu étaler tous ses talents de buteur avant d’être très vite recruté pour la saison prochaine par le club historique de l’Ajax Amsterdam.

Pourquoi l’avoir choisi ?
Il aurait été difficile de faire l’impasse sur ce joueur qui a montré de très belles choses, Hassan Bande s’est imposé comme un serial buteur allant même jusqu’ à tutoyer les premières places du classement des buteurs. Le meilleur buteur de son équipe a très vite attiré l’attention de grandes écuries comme NewcastelVillareal et l’Ajax où il finira par signer un contrat de 5 ans pour pas moins de 10 millions d’euros. Avec ses 12 buts en 27 matches, le jeune burkinabé a su montrer au championnat belge qu’il était un attaquant sur qui il faudra compter dans les années à venir.

2:Anthony Limbombe


Parcours
Il fait ses débuts dans le petit club de Blizen sa ville natale avant de très vite être repéré par Genk et de signer dans le club limbourgeois. Été 2014, il tente sa chance chez nos voisins bataves, dans le club de NEC Nimegue qui se trouve alors en deuxième division néerlandaise où il réalise des prestations abouties qui font de lui un élément important de l’équipe qui sera promu en première division. Il finira par revenir au pays le 23 juillet 2016 en signant au FC Bruges pour un montant de 2 millions d’euros.

Pourquoi l’avoir choisi ?
On peut dire que la saison d’Anthony Limbombe fut une réussite, il a participé amplement au titre des « blauw and zwart » de part sa vitesse, sa percussion et son agilité balle au pied. Le jeune joueur d’origine congolaise a clairement su tirer son épingle du jeu, pour preuve, il a bénéficié de sa première sélection en équipe national belge le 27 mars dernier où il a retrouvé d’autres stars d’origine africaine de la sélection belge, telles que Vincent KompanyRomelu Lukaku, Moussa Dembele et bien d’autres encore. Il a été récompensé du soulier d’ébène et c‘est très logiquement qu’il entre dans le top 2 de ce classement du meilleur joueur africain de l’année.

1:Christian Luyindama

Parcours
Le natif de Kinshasa fait ses débuts dans le club de Motema Pembe, il intègre par la suite l’équipe de Sanga Balende avec qui il dispute la Ligue des champions africaine en 2015. Il signe ensuite au TP Mazembe où il y passe 2 saisons, il quittera Lubumbashi pour la cité ardennaise en 2017 et rejoindra là-bas un autre contingent de joueurs congolais comme Dieumerci NdongalaPaul-José MpokuBeni Badibanga.

Pourquoi l’avoir choisi ?
Il n’y a pas de doute, Christian Luyindama est avec Mehdi Carcela, le standarman de cette saison 2017-2018.
Il s’est imposé comme une véritable forteresse au cœur de la défense des rouges, 33 matches, 33 titularisation du haut de ses 24 ans il a su s’imposer comme une valeur sure aux yeux de son entraîneur Ricardo Sa pinto. Sa vitesse, sa rigueur dans les duels et son intelligence dans le placement ont montré qu’il faudra compter sur lui dans les années à venir. Le « bébé » surnom que lui ont attribué ses coéquipiers du Standard est bien à sa place en défense centrale.
Double buteur lors du classico, vainqueur de la coupe de Belgique, et nominé pour le soulier d’Ébène de la saison, Christian Luyindama a réalisé une saison concluante qui fait de lui le joueur africain de cette saison de Jupiler Pro league.

 

 

 

Share Button

Comments

comments

Les 10 meilleurs footballeurs Africains de jupilere Pro League 2017-2018
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top