Trou noir

L’africain au sexe baladeur à Waterloo

Share Button

Un jeune Africain, s’est vu reprocher par le tribunal correctionnel d’avoir le sexe baladeur, alors qu’il faisait du shopping à Waterloo, le 13 mars dernier.

Très effarouchée, la vendeuse de la boutique de vêtements était allée, en pleurs, se plaindre auprès de son gérant, expliquant l’avoir vu se promener en caleçon américain dans la boutique et avoir aperçu un geste de masturbation à son intention.

«Le pantalon était trop petit pour moi. Je suis sorti en caleçon de la cabine pour en demander un autre. Ce n’est pas ma faute si mon sexe est sorti tout seul», avait expliqué le jeune Africain aux policiers qui l’avaient interpellé assez rudement pour que le malheureux s’urine et se défèque dessus.

Le ministère public s’était cependant montré fort peu convaincu par les explications données. À cette prévention d’exhibitionnisme, il en avait rajouté une autre : séjour illégal sur le territoire. Deux ordres de quitter la Belgique lui avaient en effet déjà été adressés en 2012 et 2013, ce qui lui a finalement valu d’être mis dans un centre fermé.

Le tribunal a finalement acquitté Mohamed D. estimant que le doute subsistait et qu’il n’y avait pas d’élément tangible. «L’homme a pu laisser traîner la chose par inadvertance», a déclaré la juge Destrée.

Source: A.Bil. lavenir.net
Photo d’illustration: « pantalon pénis » issu du défilé automne hiver 2010 d’Isabel Matache

Share Button

Comments

comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top