Belgique

Bienvenue à Marly-Gomont, le chef d’œuvre de Kamini, joué par marc Zinga

Share Button

L’histoire de Kamini dévoilée au cinéma grâce à Marc Zinga et Aïssa Maïga.

Fin des années 70, un jeune zaïrois se trouve à paris pour suivre des études de médecine. Il décide de ramener toute sa petite famille du Zaïre pour s’installer dans une zone du nord de la France en pénurie de médecins dans le but notamment d’acquérir rapidement la nationalité française et échapper au destin de médecin de sa majesté Mobutu. Le petit Kamini débarque avec sa sœur et sa mère, Aïssa Maïga qui interprète magistralement le rôle. Commence alors une aventure rocambolesque faite d’anecdotes d’humour et de scènes surréalistes avec au centre, un excellent Marc Zinga, dans le rôle du jeune père. Pour se faire accepter par les habitants de ce petit village qui n’avaient jamais vu de noirs auparavant, le jeune père fait des pieds et des mains. Il ira même jusqu’à renier ses origines au grand dame de ses cousins sapeurs venus de Bruxelles.

« S’il y avait trois choses à dire sur ce film, ce serait « famille » ; « feel good movie », et pour les lecteurs de Brukmer magazine, il est important de savoir qu’il s’agit tout de même du film d’un noir, joué par des noirs ! Nous avons « l’obligation » de se lever et d’aller acheter nos tickets pour regarder ce film. » s’est exprimé Marc Zinga qui ne cesse de prendre de l’épaisseur au fil de ses jeux.

Bienvenue à Marly-Gomont est une adaptation cinématographique de la vraie histoire du rappeur et humoriste Kamini, déjà auteur de la chanson Marly Gaumont qui a fait le premier buzz internet en France en 2007. Le film

a été tourné en Belgique dans le brabant Wallon. Un Casting exceptionnel et Kamini n’en est pas peu fier.

kamini bienvenue à Marly Gomont

« je suis content qu’on soit arrivé jusqu’au bout. Ce ne sont pas tous les projets de ce type qui aboutissent, il y en a beaucoup qui finissent au fond des tiroirs des boites de prod. Le film sera au cinéma, j’ai des acteurs magnifiques, le casting est parfait, Marc dans le rôle de mon père est juste incroyable, Aissa’ pareille, Jonathan Lambert et Julien Rambaldi à qui je tire un coup de chapeau, car en terme de réalisation il a ramené sa patte, sa finesse. Voir mon scénario, mes écris prendre vie de la sorte, je suis super content. je suis certain à 1000 % que tout a été fait comme il le fallait ; du casting au montage, je ne changerai rien, même pas une vache! »

Marc Zinga, après ses rôles dans Spectre, le dernier James Bond et « la fille inconnue » des frères d’Ardennes, prend ici avec Aïssa Maïga, la tête d’affiche d’une comédie populaire probablement à succès. Le plus difficile selon lui, fut de ne pas avoir eu plus de moyens pour aller encore plus loin. « C’est le lot de tous les films d’ailleurs, un film c’est un défis économique. Cependant, le manque de moyens réveille aussi la créativité. On s’est beaucoup amusé, mais on a également beaucoup travaillé. Je tiens à noter l’apport d’Aïssa Maïga qui est une actrice solaire, naturelle et charismatique, elle élève son jeu. En plus de cela elle est éminemment sympathique.»

Pourquoi avoir choisi Marc ? « Parce que c’est lui ! » nous a répondu Kamini, « Ce film est écrit dans la continuité d’un destin qui a pris départ chez mon père. Ce père qui choisit et s’accroche à la voie de l’école au lieu de sombrer dans toute sortes de choses en Afrique à l’époque. Il s’en sort et il débarque à Marly-Gomont avec son fils Kamini. j’ai subis ce que j’ai subis à l’école et 25 ans plus tard, je fais le premier buzz en France. Ensuite il y a ce film qui arrive… C’est un enchaînement du destin, Je crois au destin, Marc Zinga devait interpréter le rôle de Seyolo Zantoko. C’est comme ça que c’était écrit. C’est des enchaînements, des rencontres, des croisées des énergies, c’est un destin qui s’écrit, en tout cas j’espère et j’attends la suite de l’histoire maintenant.»

Bienvenue à Marly-Gomont, ou comment parler de racisme, d’immigration, de déracinement et d’intégration sur le ton d’un humour conciliant et digeste. À partir du 8 juin dans les salles de cinéma.

Share Button

Comments

comments

Bienvenue à Marly-Gomont, le chef d’œuvre de Kamini, joué par marc Zinga
3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Qu’allah Bénisse la France en Belgique à L’espace Delvaux | Brukmer

  2. Pingback: Marly Gomont se déporte à Bruxelles avec Marc Zinga, le 15 octobre | Brukmer

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top