andrew mwenda
Afrique

La colonisation fut un succès, selon un « penseur » africain présenté par De Standaard

Share Button

Andrew Mwenda est présenté fièrement par le journal flamand De Standaard comme étant un des plus grands penseurs africains.

Un Anti-conformiste disent-ils, dont les positions bouleversent les clichés qui régissent la politique européenne en matière de coopération au développement.

« la colonisation est le projet le plus réussi des 200 dernières années. La seule différence c’est qu’aujourd’hui ce sont les élites noirs qui en sont à la tête. »

A propos du passé colonial occidendal

Andrew Mwenda estime que l’Europe n’a ni à culpabiliser, ni à rougir  de son passé car selon lui, toute civilisation passe par trois étapes, celle de la barbarie, puis du raffinement, ensuite la décadence. L’Europe serait dans cette dernière étape qui l’empêche d’apprécier ses acquis et l’oblige à se concentrer sur les erreurs du passé.

« Vous regardez les actions de vos encêtres et vous êtes étonné de leurs brutalités. Cette sentimentalité est un luxe. »

A propos de la corruption en Afrique

Selon Mwenda, la corruption est un socle commun qui unit les coalitions multiethniques. Une sorte de liant, permettant une cohésion sociale.

« Si vous supprimez toute corruption dans les pays Africains, vous assisterez à un effondrement des Etats »

La corruption et le favoritisme permettent de concilier de manière pragmatique le concept importé d’Etat avec le contexte social existant en Afrique. Prenant pour exemple le gouvernement ougandais qui ne peut dépenser que 170 dollars par ougandais, tandis qu’aux USA on va jusque 23.000 dollars. Le gouvernement ougandais ne peut donc pas offrir suffisament de biens et de services à ses citoyens et la corruption se présente comme un rempart efficace et logique pour tous.

Parler de décolonisation est une absurdité selon Mwenda, une fiction! Car tous les africains veulent se débarrasser de leurs vies traditionnelles, ils veulent se rapprocher de la modernité occidentale, même dans les villages les plus reculés.

Andrew Mwenda est originaire d’Ouganda. Journaliste, fondateur et propriétaire de « The Independent », un magazine d’actualité consacré à l’actualité. Il fut rédacteur politique du Daily Monitor, un quotidien ougandais, et présentait Andrew Mwenda Live sur KFM Radio à Kampala. Elu en 2010 par le Foreign policy comme l’un des 100 « meilleurs penseurs » mondiaux.

Share Button

Comments

comments

La colonisation fut un succès, selon un « penseur » africain présenté par De Standaard
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top