Europe

Diasporas africaines, VOTEZ !

Share Button

#DiasporaVote!

L’enjeu des élections européennes est méconnu du grand public et encore moins des populations immigrées.

 Lors des dernières élections, seulement 42,61% d’électeurs se sont déplacés aux urnes, dont 28% de jeunes. Et pourtant, tout part de là ; 60% des lois nationales sont imposées ou impulsées par le législateur européen. Immigration, emploi, bien être, regroupement familiale, climat… tout y est débattu.

L’association ADYFE (l’African Diaspora Youth Forum in Europe) a mis en place un programme de formation à la compréhension de la grosse machine Union Européenne, dédiée à la jeunesse des diasporas.

Une grande partie de la jeunesse afro-diasporique politisée se focalise au mieux sur les élections communales, mais surtout sur les situations politiques de leurs pays d’origines. Et pourtant, la géopolitique du continent africain est intimement liée et de plus en plus aux jeux de dame Europe.

« L’objectif de #DiasporaVote! est de sensibiliser les Européens de la diaspora Africaine aux Élections européennes. En leur offrant les outils pour comprendre la machine européenne,nous les armons et les encourageons en leur offrant un cadre et un dispositif afin des’impliquer dans l’Union Européenne d’aujourd’hui et de demain ».

Nous explique Celine Fabrequette, la directrice du projet au sein de l’ADYFE qui fait office de plateforme réunissant plus de 100 organisations de jeunesse à travers 31 pays du conseil de l’Europe afin de soutenir l’entrepreneuriat, l’employabilité et l’engagement civique chez les jeunes afrodescendants.

Morceaux choisis d’une jeunesse déterminée

Andrea Kalubi: 21 ans, diplômée en sciences sociales

« C’est important de savoir élire nos représentants. On se plaint souvent de la situation au Congo, mais si on avait bien choisi nos représentants au niveau européen, on n’aurait pas passé du temps à faire appel à des humanistes à travers le monde. Il aurait suffi d’avoir des représentants qui connaissent nos réalités d’ici et de là-bas ».

Dalale Belhout : 30 ans, Consultante RH

 « Je suis profondément fan de l’Europe et de sa culture de partage et d’entre-aide. Autour de moi, les gens estiment que les élections européennes ne les concernent pas, il est temps que je me forme à la compréhension des institutions européennes pour transmettre l’information aux gens qui n’ont pas conscience de leur citoyenneté européenne ».

Bienvenu Lwangi : 21 ans, étudiant en sciences politiques

« Connaitre nos droits, prendre notre destin en main, aller voter, car le monde de demain nous appartient, les jeunes n’ont pas conscience du pouvoir qu’ils détiennent. Il y a un manque de conscience chez les jeunes sur ce sujet-là, tant en Afrique qu’en Europe ».

Share Button

Comments

comments

Diasporas africaines, VOTEZ !
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top