Cameroun

Thierry Atangana; 15 ans d’injustice sous le regard complice franco-camerounais

Share Button

Le bras de fer continue autour du cas de Michel Thierry Atangana. Le prisonnier français qui vient d’être à nouveau condamné à 20 ans d’incarcération au Cameroun a pu s’entretenir, mardi 27 novembre, environ 50 minutes avec l’ambassadeur de France aux droits de l’homme, François Zimeray, de passage à Yaoundé.

La visite de François Zimeray au prisonnier Michel Thierry Atangana incarcéré depuis 15 ans au Cameroun a tourné court. S’il a pu s’entretenir avec le détenu français, le diplomate n’a pas été autorisé à accéder à sa cellule.

La rencontre était prévue de longue date, et devait se conclure par une visite de la cellule au sous-sol du ministère de la défense dans laquelle Michel Thierry Atangana est enfermé depuis déjà 15 ans, après sa première condamnation en 1997.

thiery atanganaSelon Emile Kwegueng, vice-président du comité de soutien au prisonnier, un gendarme s’est alors interposé entre le diplomate et la cellule pour lui en interdire l’accès en se retranchant derrière « les instructions de la hiérarchie ». En dépit de l’insistance de l’ambassadeur, il ne lui a pas été possible de franchir ce barrage inattendu. Il a donc dû faire volte-face en indiquant d’après la même source: « j’espère que ce refus de visiter la cellule ne cache rien ».

Le cas Atangana devient une pomme de discorde dans les relations franco-camerounaises. Paris souhaite obtenir le transfert du détenu. Et Yaoundé fait toujours la sourde oreille. Lorsque le président de la République, François Hollande, avait évoqué la situation douloureuse du prisonnier, en marge du dernier sommet franco-africain, le chef de l’Etat camerounais Paul Biya l’avait écouté, mais ne lui avait pas répondu. Michel Thierry Atangana a toujours nié les détournements de fonds qui lui ont valu d’être condamné à deux reprises. L’accusation n’en a d’ailleurs jamais démontré la preuve matérielle.

 

source: lexpress.fr

Share Button

Comments

comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top