Bryant Terry afro veganisme
cuisine

Véganisme et cuisine africaine: compatibles ou non?

Share Button

Ramener la culture afro-diasporique au centre de notre conscience culinaire collective

C’est indéniable, le véganisme est de plus en plus en vogue de par le monde. Pour ceux pour lesquels ce terme n’est pas vraiment familier, le véganisme consiste à ne consommer ni utiliser aucun produit d’origine animale (viande, œufs, lait, laine, cuir…) et privilégier exclusivement les produits végétaux (légumes, fruits, graines, l’un, chanvre, etc…).

Cela pourrait sembler inconcevable mais plusieurs études ont déjà confirmé les bénéfices d’un régime alimentaire végétalien (régime qui ne comprend aucuns produits d’origine animale, à ne pas confondre avec le régime alimentaire végétarien comprenant quant à lui lait et œufs). C’est d’ailleurs l’Organisation Mondiale de la Santé qui a classifié, en 2015, la viande rouge comme « probablement cancérogène pour l’être humain » (groupe 2A) et la viande transformée, tels que les saucisses et le jambon, comme « cancérogène pour l’être humain » (soit, groupe 1).

C’est en Belgique, que se trouve une des premières villes au monde à instaurer un « veggie-day » officiel. En effet, à Gand, chaque jeudi, les écoles et les services publiques offrent des menus sans viande. Ceci est non seulement une excellente manière d’apprendre aux enfants à manger des légumes mais surtout de faire comprendre et démontrer que, contrairement à l’idée préconçue que les régimes sans viandes induisent une probable carence, les régimes végétalien et végétarien ne posent aucun risque à la santé, bien au contraire.

Aux États-Unis, le chef du Musée de la Diaspora Africaine à San Francisco, Bryant Terry, cherche à conscientiser les gens aux bénéfices du véganisme. Activiste renommé, il défend un système alimentaire sain, juste et durable. C’est ainsi qu’il a publié, en 2014, le livre « Afro-végane » regorgeant de savoureuses recettes végan. (Livre disponible sur Amazon : et sur Fnac ).

Ce recueil de recettes n’est pas seulement un livre de cuisine : Le but de Terry est aussi un engagement politique. Il propose de « ramener la culture afro-diasporique au centre de notre conscience culinaire collective, et de porter ses ingrédients, ses techniques culinaires et ses panels de saveurs vers une diffusion plus large » tout en démontrant que « pendant des milliers d’années, l’Afrique centrale et orientale adoptait des régimes principalement végétariens ». Le livre est divisé en plusieurs grandes familles (soupes, ragoûts et tajines ; légumes verts, courges et racines ; gâteaux, friandises et fruits…) et s’y trouvent des recettes telles que le curry de maïs et riz à la noix de coco, la soupe de patate douce et potiron ou la salade de fruits tropicaux et sauce mangue-citron-vert. Un vrai délice de lecture et dans l’assiette !

De ce côté du globe, au Royaume-Uni plus précisément, le chanteur de reggae Macka B est lui aussi un activiste engagé pour la cause végane. Il fait partie de la Vegan Society, association caritative pro-végane fondée il y a déjà bien des années, en 1944 et, chaque mercredi, Macka B (de son vrai nom Christopher MacFarlane) anime ce qu’il appelle les « Wha Me Eat Wednesdays » en mettant en ligne sur Youtube des vidéos d’à peu près une minute dans lesquelles il explique, en rappant, les propriétés et bénéfices d’un aliment (graines de sésame, pastèque, brocoli…).
Cependant, ne s’arrête pas ici la liste des personnes engagées dans ce mode de vie alimentaire plus conscient : de nombreuses personnalités en tous genres l’ont également déjà adopté et force est de constater qu’un tel régime alimentaire n’est que bénéfique à long terme pour soi et l’environnement.

Véganisme et afroculinaire ne sont pas si éloignés l’un de l’autre et ce depuis des millénaires. Que vous opériez donc le changement pour des raisons de santé, pour la cause animale ou pour l’environnement, les régimes végétaliens ou végétariens ne sont ni difficiles à suivre ni compliqués à mettre en place : de nombreux sites, livres et guides vous accompagnent. Votre corps et la planète vous en sauront gré – ceci sans parler de votre porte-monnaie !

Share Button

Comments

comments

Véganisme et cuisine africaine: compatibles ou non?
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top