Ndeye madelène Ciss
Mode

Ndeye : de Dakar aux catwalk d’Yves Saint Laurent

Share Button

Rétrospective de 28 ans de mannequinat au sommet!

A 14 ans, Ndeye Madeleine Ciss, voit sa vie prendre la forme d’un conte de fée lorsqu’ Yves Sait- Laurent jeta son dévolu sur elle dans des circonstances complètement folles.

Ndeye n’avait jamais participé à un quelconque défilé de sa vie. Le métier de mannequin, elle n’en rêve pas, elle n’y connait rien du tout, si ce n’est vaguement à travers sa tante, ex-mannequin d’Yves St Laurent reconvertie en promotrice de mode. C’est celle-ci justement qui lui propose, pour dépanner, de participer pour la première fois au défilé qu’elle organise à Dakar. Ndeye accepte avant tout par solidarité familiale.

« Je ne savais pas marcher, je venais d’une zone rurale. Ma tante m’a dit de m’imaginer transporter une bassine à la tête sans la tenir des mains, comme au village. »

Comme par hasard, Le génie de la mode française était présent, il avait fait un déplacement surprise pour soutenir l’initiative de son ex-mannequin.

« Celle-là, je la veux à Paris la semaine prochaine ! » s’écriait-il après le passage de Ndeye.

La légende dit qu’elle arpentait le catwalk comme une vipère enchantée. Des surnoms de toutes sortes lui seront attribués tout au long de sa longue carrière débutée à 14 ans seulement.

28 ans plus tard, c’est de son luxurieux appartement de Lausanne que Ndeye évoque émue, ces moments précieux de sa vie.

« Je n’avais que 14 ans et Yves Saint Laurent a insisté pour que je rejoigne son équipe. Il avait donc été convenu que je ne communiquerai pas mon vrai âge. C’était mon premier voyage en avion, J’ai été tellement bien accueillie, il y avait une dame qui s’occupait exclusivement de moi, mes journées étaient rythmées par des showroom et des essayages, c’était très intense, le temps que je me familiarise avec le milieu, le métier et tous les codes qui vont avec. Au fur et à mesure, je gagnais de l’assurance. »

Jusqu’à ce premier défilé mémorable ! Ndeye était en ouverture. Un tonner d’applaudissement envahissait la salle et la jeune sénégalaise se demandait ce qui causait autant de chahut, loin d’imaginer l’effet qu’avait suscité son passage. C’était le démarrage d’une longue carrière de mannequin top-modèle.

Ndeye et le modèle influenceur Moktar de la marque Moschino aux GAA2019

A propos de sa relation avec Yves Saint Laurent :

« Comme un père il a été, bien veillant, à l’écoute, c’était un grand homme, au-delà du talent, il était humain. De mon premier à mon dernier jour passé dans sa structure, j’ai été encadrée, protégée et super bien payée. Il a fait des choses extraordinaires, son nom restera gravé longtemps dans l’histoire de la mode. »

Tour à tour, Ndeye travaillera pour Jean Paul Gautier, Sonia Rykiel, Anne Fontaine, 3 suisse… Elle sera la première mannequin noire à poser nue pour la redoute. Une photo qui aura des répercussions lourdes dans ses relations avec sa famille musulmane traditionnelle restée au pays. Ses choix causeront son éloignement progressif de sa terre natale. En pleine ascension, un autre choix s’imposait à elle : Prendre la direction de New York pour tutoyer l’incommensurable ou rester à Paris fonder une famille ? Ndeye choisie le mariage, et met au monde ses deux bouts de choux.

 « Des regrets ? je ne préfère pas me demander ce que ma vie aurait été si j’avais choisi New York, je ne le saurais jamais. Par contre ce que je sais et que je vis au quotidien, c’est que j’ai deux magnifiques enfants, ils sont ma force, mon cœur et je me lève tous les matins avec la joie au cœur grâce à eux. »

Entre temps divorcée, c’est aux côtés du célèbre homme d’affaire, le roi de l’immobilier suisse Bernard Nicod que la Sénégalaise vit un amour paisible depuis 6 ans. Une relation qui passionne les tabloïdes suisses qui se font un plaisir d’épier leur quotidien.

A 42 ans, pas une ride, belle et gracieuse, la Déesse du catwalk continue de faire des shooting pour de grandes marques, mais passe le plus clair de son temps à appuyer les projets qui ont sens à ses yeux, au travers des fondations et autres associations sans buts lucratifs. C’est en toute logique que Ndeye Madeleine Ciss a reçu cette année le Golden Artistic Awards de la Mannequin référence à Bruxelles, au Théâtre National.

Suivre Ndeye sur Instagram

Share Button

Comments

comments

Ndeye : de Dakar aux catwalk d’Yves Saint Laurent
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top