jesus femme noire christa
Culture

Jésus était une femme noire! blasphème ou conscience africaine?

Share Button

« Christa », une oeuvre d’Edwina Sandys.

En ces heures paradoxales d’éveil et d’abrutissement simultané d’esprits africains, le questionnement religieux et spirituel occupe une place de choix dans l’infini processus de libération.

Entre le catholicisme colonio-esclavagiste, l’évangélisme américano-business, l’honteux animisme africain vu comme barbare, l’islam des invasions arabes, sans parler de sectes en tout genre ayant pris pour nid le continent africain; l’heure serait à la déconstruction, à la remise en question.

C’était en 2016, une sculpture controversée représentant un Christ féminin nu sur la croix débarquait dans la cathédrale épiscopale de New York, exposée sur un autel de chapelle.

«Christa», sculpture en bronze de l’artiste Edwina Sandys, figurait aux côtés du travail de 21 autres artistes contemporains. Il s’agissait de repenser l’image imposée du christ et du divin catholique. Christ était noir? femme? homosexuel(le)? des questions « violentes » qui auraient le don de renvoyer chaque africain vers plus existentielles, mais essentielles interrogations sur les raisons véritables de son orientation religieuse.

Le travail de Sandys avait déjà été exposé à la cathédrale en 1984 dans le cadre d’une exposition sur le divin féminin, mais il avait été retiré à cause de nombreux remous . Selon L’évêque new-yorkais de l’époque, Walter Dennis,

« la sculpture est théologiquement et historiquement indéfendable »

30 ans plutard, le nouvel évêque du diocèse de New York, Andrew M. L. Dietsche, approuve la Christa.

« Dans une église en évolution, en pleine croissance et en apprentissage, nous sommes peut-être prêts à voir« Christa »non seulement comme une œuvre d’art, mais également comme un objet de dévotion sur notre autel, avec tous les défis qui peuvent se présenter avec cela pour beaucoup de visiteurs à la cathédrale, ou même peut-être pour nous tous. »

Conséquences directes, le nombre de membres et des fréquentations a chuté, passé de 64027 membres à 53353 soit -17% et -22% de présence à l’église.

De ces millions d’adeptes africains au christianisme, combien seraient capables d’accepter l’image d’une Christa femme noire? se questionner sur la place du peuple noir, des femmes noirs dans le récit biblique et l’approche helléno-chrétienne, sans brandir l’outil par excellence du refus de penser: le blasphème!

Share Button

Comments

comments

Jésus était une femme noire! blasphème ou conscience africaine?
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top