Belgique

YVES DE MBELLA ANNONCE LA SOIRÉE INÉDITE À LIÈGE

Share Button

Yves de Mbella sera le lien des articulations entre le public et Charlotte Dipanda ce 23 octobre 2015 dès 20 heures au Palais des Congrès à Liège

L’heure du grand rendez-vous s’approche à grand pas. L’occasion pour Yves de Mbella d’évoquer son ressenti à quelques jours de l’événement, son regard sur le milieu culturel de la diaspora africaine, et le rôle qu’il jouera à cette grande soirée culturelle du vendredi 23 octobre qui verra la présence de l’icône internationale de la chanson camerounaise, Charlotte DipandaEntretien.

YVES DE MBELLA MICRO

L’humilité et le sérieux sont le secret de la longévité dans cette carrière

Yves de Mbella. Comment allez-vous ?

Je vais super bien, Dieu merci, et il me tarde d’être à Liège pour ce rendez-vous.

Vous serez l’homme providentiel de cette soirée. Certains disent l’imprésario, pour d’autres le Maître de cérémonie. Comment définiriez-vous votre rôle ce jour-là ?

Je serai avec modestie le lien des articulations de la soirée et ce sont plutôt sur les autres, Charlotte Dipanda par excellence, que je devrai focaliser l’attention du public.

Votre nom porte dans le milieu événementiel africain et même au-delà de notre communauté depuis bon nombre d’années maintenant. Quel est le secret de cette longévité ?

L’humilité de considérer chaque événement comme le premier de sa carrière, et surtout le sérieux sont le secret de cette longévité.

YVES DE MBELLA 1

Liège sera donc la capitale de la rêverie ce 23 octobre. Que pensez-vous du travail des organisateurs d’événements africains en général ?

Je vais être franc et avouer qu’une certaine négligence caractérise les organisateurs de spectacle africains. Toutefois, je félicite le professionnalisme de Guy Ekwalla qui m’a contacté depuis 6 mois et sur le plan logistique tout a été réglé depuis 4 mois : billets d’avion, train, etc. Je lui tire personnellement un coup de chapeau.

Si l’on n’a plus cette petite montée d’adrénaline qui précède la prise de parole, alors il faut immédiatement arrêter le métier.

À propos de Guy Ekwalla, coordinateur et président de l’asbl Belgocam21. Comment s’est établi le contact entre vous ?

Guy et moi on s’est connus au lycée et puis on s’est perdus de vue quelques temps. Nous nous sommes retrouvés par la suite à Paris et là on a gardé définitivement contact.

YVES DE MBELLA ET CHARLOTTE DIPANDA

Avec autant d’expériences derrière vous. A-t-on encore le tract à la veille d’événements présentant des stars internationales telle que Charlotte Dipanda ? Ou bien la zen attitude vous caractérise plutôt ?

Si l’on n’a plus cette petite montée d’adrénaline qui précède la prise de parole, alors il faut immédiatement arrêter le métier. La sérénité vient après votre adoption par le public face à vous.

Peut-on avoir une idée de l’emploi du temps de Yves de Mbella ce 23 octobre ?

J’aurai fait un long voyage la veille. Par conséquent, la priorité sera la répétition. Pour le reste, mon emploi du temps s’effectuera au feeling.

Et si vous aviez un voeu à faire à Charlotte Dipanda, que serait-il ?

Je lui souhaite tout le succès du monde.

Après cet événement, qu’est-ce qui vous attend pour la suite ?

La suite, c’est une série de présentations déjà programmées jusqu’en décembre.

En un mot comment définiriez-vous cette soirée qui s’annonce unique ?

INÉDITE !

YVES DE MBELLA 2

 

Share Button

Comments

comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top