dk ange osez le foulard
Belgique

« Osez le foulard »; un mouvement afro-féministe né de DK Ange

Share Button

L’afro-féminisme a un nouvel Ange au foulard vissé sur des idées bien en place. DK Ange est une Belgo-rwandaise  à l’origine du désormais international mouvement « osez le foulard ».

Tout a commencé il y a quelques années, DK Ange décidait de se couper les cheveux pour adopter une coupe garçonne. Peu fan des mèches de rajouts; pour varier d’apparence, elle entreprit de nouer de temps à autre des turbans. Ses formes d’attaches suscitant systématiquement de l’intérêt au sein de son entourage, la jeune femme comprit qu’il était possible de véhiculer des messages grâce au foulard.

« j’ai toujours été trempée dans tout ce qui est valorisation de l’Afrique avec une tendance à m’impliquer politiquement. Ce pendant, je ne souhaitais pas m’y impliquer de manière classique. Persuadée que la culture et l’art sont des choses qui réunissent et parviennent à mettre tout le monde d’accord; J’ai décidé de véhiculer mon message de promotion de l’Afrique grâce au concept du foulard que j’ai pris soin de développer en observant ce qui se fait à travers différents pays d’Afrique ».

Dès lors, DK Ange s’est mise à organiser de simples ateliers pour expliquer comment procéder. Voyant que cela prenait de plus en plus de l’ampleur, elle a opté pour la constitution d’une communauté virtuelle qui regroupe aujourd’hui plus de 15000 personnes dans différents pays; un mouvement de promotion de l’Afrique à travers la mise en valeur de la femme grâce au foulard.

« C’est à nous de valoriser notre Afrique » dit-elle, « il ne sert à rien d’attendre qu’une vraie femme africaine en foulard fasse la couverture du magazine Vogue. Osez le foulard est un mouvement qui veut démontrer qu’en chaque femme, se cache une reine. Ce mouvement révèle et célèbre la beauté africaine ».

Et pourtant, DK Ange n’a connu aucune formation spécifique. Curieuse de nature, elle en a fait un art et ne cesse de créer des modèles aussi magnifiques que différents. Selon elle, un foulard bien attaché a le don de ressortir chez la femme son côté royal et majestueux. Un accessoire développé et travaillé également pour redonner confiance aux femmes africaines qui n’osent plus s’habiller à l’africaine.

DK ange osez le foulard

6 reines DKoiffées

Quel est l’avis de DK Ange au sujet du port du voile?

Les femmes du monde sont différentes culturellement et religieusement. Pour moi, le voile n’est en aucun cas un problème. Dans ce bas monde, on a de la place pour être qui on veut être. Si la chose qui me permet de bien vivre ma religion c’est de porter le voile, pour autant que je ne dérange personne et je n’agresse personne, pourquoi ne pas le porter? je trouve dommage qu’on accorde de l’importance à de telles futilités, surtout que parfois ils sont très beaux, certains colorés, Il s’agit d’un accessoire qui a beaucoup de classe. Nos différences sont nos forces, et pas le contraire!

DK nous en dit plus sur l’atelier du 6 février à Bruxelles

Il s’agira d’un atelier pour apprendre aux femmes à nouer le foulard. Ce sera la 6ème édition qui se déroulera entre groupe de 13 reines qui vont apprendre 2 à 3 modèles. Le but étant de les initier à l’art d’attacher le foulard et ainsi rejoindre notre communauté, notre mouvement de reines. La participation est de 20 euro dont compris un turban offert. Ça se passera chez Krôme, à porte de Namur.

osez le foulard dk ange

Le 6 février à Bruxelles

Jusqu’où DK Ange compte t-elle emmener ce mouvement qui s’internationalise?

En effet, je suis très contente de l’intérêt que le mouvement suscite. Madame Figaro en parlait dernièrement, France 24 est venue faire un reportage…cela me touche de voir que ma petite personne puisse changer les choses. Je veux atteindre le plus de monde possible, j’invite les femmes à rejoindre le mouvement, de partager le concept et l’idéologie. Je me donne à fond car pour l’instant, je ne suis nul part, malgré ma fierté. Le but ultime est de créer une nation de femmes africaines.

Un dernier mot…

Merci à Brukmer Magazine pour cette interview, longue vie aux initiatives de valorisation africaine et rendez-vous le 6 février.

facebook.com/Osez-Le-Foulard

 

Share Button

Comments

comments

« Osez le foulard »; un mouvement afro-féministe né de DK Ange
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top