Belgique

Muses et ses femmes Fatales de retour le 16 avril pour une soirée de culture

alicia Eyongo, responsable du magazine femme-fatale-the book
Share Button

Le printemps culturel des femmes fatales à Bruxelles.

alicia Eyongo, responsable du magazine femme-fatale-the book

Alicia Eyongo responsable du projet

Femme fatale-the book est un collectif artistique dont le siège se situe à Bruxelles et les membres dans le monde entier. Ce collectif édite un magazine sous forme de Book photo. Un magazine ouvert dont le but est de mettre en avant la beauté féminine à travers la photo et la poésie. Elle mettent en lumière des femmes de charismes, belles, fortes, minces, sexy, mais surtout confiantes. Femme fatale veut valoriser la femme africaine, encourager les femmes entrepreneuses de la diaspora.

Comme désormais tous les 3 mois, ce collectif organise des événements de type After work. Ce début de printemps, une belle pause culturelle nous sera proposée de 19h à 21h ce samedi 16 avril. Au menu, exposition photo/peinture; concert musical, drink et network. Hyper actif culturel, le collectif femme fatale déniche des talents et les expose sous la lumière d’amateurs. C’est ainsi que le grand public Bruxellois découvrait récemment la talentueuse Lady Mfiya.Les nouvelles marraines Cerina De Rosen et Ghislaine Molai, seront de la partie. Il est à noter que les bénéfices de ces soirées sont reversés à l’ONG « Soeur lèves toi », qui encadre les jeunes orphelines en RDC.

Amateurs de culture, rendez-vous un soir avec les femmes fatales.

Info Pratiques et réservation ICI

Share Button

Comments

comments

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Duo for a JOB; une innovation dans la recherche d’emploi pour jeunes d’origines étrangères à Bruxelles | Brukmer

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top