Belgique

Bruxelles au rythme de la Motown ce samedi 17; une expérience à vivre

motown soirée speciale à Bruxelles
Share Button

La bible de la musique noire américaine sera revue de A à Z par des interprètes et DJ

motown soirée speciale à Bruxelles

Comment créer un pont intergénérationnel grâce à la musique? Un challenge coriace que Berry Gordy nous aura facilité 50 ans plus tôt en produisant des œuvres et des artistes intemporels et immortels!  La Motown s’invite à Bruxelles en cette fin d’année pour réunir vieux et jeunes autour de la musique NOIRE. Un panel d’artistes viendront interpréter les grands classiques du célèbre label avant de céder place à DJ Flashblaster et DJ Set pour un ultime tour de folie et d’authenticité musicale. Autant dire qu’il sera illusoire d’espérer rester assis. 
 

Et si on parlait de la Motown

C’est suite à un emprunt de 700 $ à sa famille que Berry Gordy mis au monde la plus grosse maison de disque que l’industrie du disque n’aura jamais connu jusqu’à nos jours. Une machine à tubes qui vit le jour le 12 janvier 1959, s’empressant d’enfanter Diana Ross & the Supremes, the Four Tops, Martha & the Vandellas, Smokey Robinson, Gladys Knight, Marvin Gaye, Stevie Wonder, The Pointer Sisters, Edwin Starr &The Temptations, lionel Richie Michael Jackson et les Jackson 5… Dans la catégorie des auteurs-compositeurs, on notera, entre autres, Berry Gordy lui-même, Smokey Robinson, Holland, Dozier & Holland, Deke Richards, Norman Whitfield et Barrett Strong, Nickolas Ashford et Valerie Simpson. 
motown experience à Bruxelles
 

Le secret de Berry Gordy

Ne rien laisser au hasard, s’entourer des meilleurs, séduire à la fois le public noir et le grand public blanc avec des chansons de soul et de rhythm and blues (ou R’n’B) plus accessibles que la production de labels concurrents.
 
De 1959 à 1972, le groupe de musiciens de studio The Funk Brothers enregistra la majeure partie des disques de la firme et participa à façonner le « son Motown » : une musique soul mâtinée de pop, un chant et des claquements de mains inspirés du gospel. Ce pendant, la plupart des grands artistes de la Motown ont, à un moment ou à un autre, voulu quitter le label car les contrats proposés par Berry Gordy étaient très peu avantageux. Le taux de royalties proposé aux artistes était extrêmement bas et la Motown leur imposait des contraintes strictes d’exclusivité.
 
Ainsi, les noms « The Supremes » et « Jackson 5 » sont restés propriétés de la Motown après le départ des artistes qui durent se trouver un nouveau nom de groupe. En 1983, la Motown convainc de nombreux artistes partis faire des affaires ailleurs (Michael Jackson and The Jackson Five, avec Jermaine, resté à Motown, Diana Ross, Marvin Gaye) de revenir pour réaliser un concert évènement pour les 25 ans du label. Michael Jackson y présente pour la première fois son « moonwalk ». Après l’émission, plusieurs artistes retravailleront avec Berry Gordy1. Le son Motown a fortement influencé de nombreux groupes, dont les Beatles qui reprendront plusieurs chansons produites par la firme.

Share Button

Comments

comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top