roi baudouin fondation
business

Trois Africains reçoivent le prix de la fondation roi baudouin pour le developpement

Share Button

Une récompense de 75.000€ et une mise à disposition d’un réseau d’acteurs permettant de développer les trois start up.

Le 20 juin, Thomas Leysen, président de la fondation Roi Baudouin a remis à trois africains, le prix du développement en Afrique 2016-2017 pour leurs projets d’entrepreneuriat porteurs de changement social en Afrique. C’était en présence du Roi Philippe et de la Princesse Mathilde.

Ce sont les fondateurs des sociétés BarefooLaw (Ouganda), Farmerline (Ghana) et Kytabu (Kenya); trois jeunes tech-entrepreneurs africains qui mettent en avant, des entreprises sociales, un modèle de développement qui considère que l’entrepreneuriat et le leadership local sont les clés d’un changement durable.

Le prix a été remis pour la première fois à trois organisations et celà prouve le nombre croissant d’entrepreneurs africains qui se déploient grâce aux technologies digitales pour viser un impact social.

Gerald Abila, fondateur de Barefootlaw

BarefootLaw est le premier service juridique en ligne d’Afrique de l’Est. Sur près de 2.600 avocats agréés en Ouganda, l’énorme majorité se trouve à Kampala, et des millions de citoyens n’ont pratiquement aucun accès à des services juridiques. L’organisation propose des services gratuits permettant à ceux qui sont dans le besoin, en particulier les personnes les plus vulnérables, de comprendre et de défendre leurs droits fondamentaux.

Alloysius Attah, fondateur de Farmeline

Farmeline

Les paysans familiaux sont les piliers de l’économie africaine, mais un grand nombre d’entre eux se heurtent au manque d’informations claires immédiatement disponibles. Farmerline permet à plus de 200.000 fermiers d’avoir accès aux informations du marché, à échanger avec d’autres fermiers et de grosses organisations. Une étude menée auprès de pisciculteurs a révélé que les abonnés aux services d’information de Farmerline pendant une saison entière avaient augmenté leur revenu de plus de 50 %.

Tonee Ndungu fondateur de Kytabu

Kytabu a développé une application innovante de location de contenus pédagogiques pour les élèves. Cette application permet à 11 millions d’élèves au Kenya d’accéder à différents documents agréés afin de faire diminuer le taux élevé d’élèves n’ayant actuellement pas accès à des manuels scolaires (1 sur 10).

Le Prix est constitué de 75.000 € de récompense pour chaque startup et un accès à un large réseau d’acteurs qui pourront les aider dans leur développement.

 

Share Button

Comments

comments

Trois Africains reçoivent le prix de la fondation roi baudouin pour le developpement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top