arafat zoula jimi hope
Afrique

Funeste été pour la musique africaine: Arafat, Jimy Hope, Zoula

Share Button

Trois artsites de la chanson africaine sont décédés en ce début du mois d’aout.

DJ Arafat, victime dans la nuit du 11 au 12 août 2018 d’un grave accident de moto survenu à l’Est d’Abidjan. DJ Arafat, l’artiste-chanteur ivoirien et chantre du Coupé- décalé ( une urbaine musique) très en vogue au pays à l’emblème de l’éléphant, a succombé à ses blessures le 12 vers 8h du matin.

L’information sur le décès a été rendue publique sur les antennes de la Radio Télévision Ivoirienne( RTI). Des messages mais aussi des photos ont circulé sur les réseaux sociaux, montrant l’artiste pilotant une moto avant sa collusion violente. Aussitôt DJ Arafat fut admis dans un état inquiétant à la Polyclinique des Deux -Plateaux à Abidjan pour des soins appropriés.

La trentaine révolue, DJ Arafat (parfois appelé Yôrôbô, Commandant Zabra et anciennement Sao Tao le Dictateur) est à la fois chanteur-compositeur, producteur et arrangeur.

Il préparait un opus avec Maître Gims, Fally et Niska

Ange Didier Huon est un enfant de Yopougon, un des nombreux quartiers de la ville d’Abidjan. Il est connu ici et là pour ses frasques à répétition. Révélé en 2003 à travers son titre « Hommage à Jonathan », extrait de son premier album, l’ancien maître d’ambiance dans de nombreux discothèques et maquis à Abidjan, se fraya par la suite une voie sur la scène musicale ivoirienne. Au fil des ans, DJ Arafat s’est hissé au rang d’un des meilleurs du rythme Coupé-décalé, désigné  » Meilleur artiste de l’année aux Awards du Coupé-décalé pour les années 2016 et 2017. Connu ici et là pour ses frasques à répétition, l’enfant de Yopougon brûlait d’envie de décrocher sur le plan international, le premier disque d’or du Coupé-décalé avec son nouvel album « Renaissance », un opus enregistré avec la contribution de nombreux artistes africains tels Maître Gims, Fally Ipupa, Niska.

Origine du surnom Arafat

Pour la petite histoire , Ange Didier Huon a grandi avec des amis libanais. Ces derniers à cause de son caractère  » hardcore » lui ont attribué le surnom Arafat qui rappelle Yasser Arafat, du nom de l’ancien président de l’Autorité palestinienne, décédé en 2004.

Les pouvoirs publics ivoiriens par la voix du ministre de la Culture Maurice Kouakou Bandaman a présenté « ses condoléances à la famille et aux mélomanes », en annonçant que des dispositions seront prises pour « un hommage à l’artiste ».

Pape Assane du Sénégal, dit « Zoula »

Au Sénégal, les mélomanes pleurent la mort de Pape Assane Mbengue dit Zoula. Très apprécié pour son talent, l’artiste saint -louisien se rendait dans sa région d’origine pour y célébrer la fête de la Tabaski avec les siens. Il n’arrivera pas à destination car victime d’un accident de la route. Aussi passionné de football, Zoula était un fan de Youssou N’Dour et comptait à son actif un single » Amy love me », sorti il y a quelques années sur les airs de Mbalax acoustic.

Jimi Hope du Togo

Pendant ce temps au Togo et dans la sous-région et au-delà; bien nombreux sont les fans et admirateurs à pleurer l’inégalé Jimi Hope. Pétri de talents, l’artiste de 63 ans a passé plus de quatre décennies de sa vie à peindre, sculpter et chanter le Rock et le Blues. Il est décédé dans la nuit du 4 au 5 août 2019 à Paris où il était hospitalisé.

©Ekoué SATCHIVI

Share Button

Comments

comments

Funeste été pour la musique africaine: Arafat, Jimy Hope, Zoula
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top