africa in the futur
Cinema

Le programme cinéma de l’Afropolitan festival 2020 au Bozar

Share Button

Le cinéma pour transmettre et perpétuer l’héritage des pionniers

Le 7e art sera à l’honneur lors de cette 4e édition du festival. Le choix de la programmation permettra aux spectateurs de faire plus ample connaissance avec la vie et l’œuvre des héros célébrés cette année.

Dans « Mon Ami Fela » projeté le vendredi 28 février à 18 heures en ouverture du festival, le réalisateur brésilien Joël Zito Araujo nous fait découvrir le roi de l’afrobeat à travers le récit de son ami proche, l’intellectuel afro-cubain Carlos Moore, qui donne aussi un large écho à l’engagement politique de Fela Anikulapo Kuti.

Dans « Chasing Trane, The John Coltrane Documentary » (samedi 29 février à 18 h), John Scheinfeld porte un récit qui amène le spectateur dans des lieux inattendus et redonne vie au personnage multifacettes de Coltrane dont la musique a influencé tant de personnes à travers le monde entier.

Avec « Mama Africa » (dimanche 1er mars à 16 h 30), le réalisateur finlandais Mika Kaurismaki retrace l’itinéraire et rend hommage à Miriam Makeba qui a passé un demi-siècle à parcourir le monde pour lutter contre le racisme et l’apartheid et délivrer un message de paix. À travers de nombreux témoignages, Kaurismaki reconstitue le parcours de cette femme qui a incarné les espoirs et la voix de l’Afrique comme nulle autre.

« The Pieces I Am » (dimanche 1er mars 19 h) est un documentaire réalisé par Timothy Greenfield-Sanders. Ce film illustre le riche itinéraire de Toni Morrison et l’ampleur de son œuvre. Mettant l’accent sur les nombreux combats menés par Toni Morrison, le spectateur prend la mesure de ce personnage essentiel dans la lutte pour la justice et la reconnaissance des communautés afro-américaines.

Dans « Bangaologia, The science of style » (samedi 29 février à 14 h) le réalisateur Coréon Dù explore l’essor de l’esthétique africaine dans le monde à travers les lieux les plus inattendus, de l’Angola à l’Europe en passant par les États-Unis. La projection sera suivie d’une rencontre sur l’influence de l’esthétique africaine sur la mode internationale.

« Africa in the Picture » s’associe à l’événement

Un nouveau partenariat avec « Africa in the Picture » (AITP), le festival indépendant d’Amsterdam qui est une plateforme majeure en Europe pour les cinémas d’Afrique et de la diaspora, enrichit la programmation cinéma Afropolitan 2020. Lors de la projection « Document Yourself » (dimanche 1er mars à 14 h), quatre jeunes réalisateurs afrodescendants installés aux Pays-Bas (Elisabetta Agyeiwaa, Shamira Rafaëla, Bouba Dola et Kymani céder) présenteront leur travail. En retour, quatre jeunes cinéastes afro-belges sont invités à participer au festival AITP en octobre 2020 à Amsterdam.

Afropolitan Festival c’est avant tout des rencontres, des échanges et un regard sur les pratiques artistiques et les nouvelles expressions afrodescendantes. L’équipe de Bozar a concocté une série de débats d’idées qui s’annoncent vivifiants ! À suivre…

Plus d’infos: facebook
Apropos d’Afropolitan Festival

Share Button

Comments

comments

Le programme cinéma de l’Afropolitan festival 2020 au Bozar
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top