RDC

Gilbert Cibangu crée la première structure médicalisée pour personnes âgées en RDC

Share Button

Les personnes âgées deviennent des laissés pour compte, abandonnés à la fois par l’état et par leurs familles.

Economiste formé en Belgique à l’UCLouvain, Gilbert Cibangu décide à la suite d’un drame familiale, de prendre l’initiative de pallier aux manquements de l’Etat en matière de santé. Le système général de santé en RDC, n’est doté ni d’une politique de couverture universelle de santé, ni d’une politique adaptée aux besoins en matière d’infrastructure. Il faut dire que les structures médicales congolaises n’ont pas été renouvelées depuis l’époque coloniale belge.

A Kinshasa, mégalopole de plus de 17 millions d’habitants, on observe de plus en plus de personnes âgées abandonnées et en perte d’autonomie, malgré la jeunesse majoritaire des populations. Entre traditions, respect des anciens et modernisme ultra-capitalisé, la capitale de la RDC n’a pas su résister aux travers d’une société consumériste et individualiste. Les personnes âgées deviennent des laissés pour compte, abandonnés à la fois par l’état et par leurs familles.

Pour pallier à cela, Gilbert Cibangu a mis en place le premier centre médicalisé destiné aux personnes âgées. L’objectif est d’offrir aux patients, des attentions médicales et un cadre familiale qui leur fait défaut. Prévenir des pathologies et appliquer des soins à bas coûts. Sont également menées, des campagnes d’échographie et d’imagerie médicale gratuites. Et pour les personnes qui auraient besoin d’une surveillance plus accrue, le centre prévoit des hébergements.

Ce projet de Gilbert Cibangu, est le symbole à la fois d’un changement de société, voir de paradigme et d’une autre défaillance criarde de l’Etat congolais.

Share Button

Comments

comments

Gilbert Cibangu crée la première structure médicalisée pour personnes âgées en RDC
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top