Culture

Ebale Zam et Ousmane Gansore présentent Wayirri en spectacle gratuit

Share Button

D’où venons nous, où allons nous et que faisons nous ici bas? Wayirri tentera d’apporter une réponse en s’inspirant des rituels anciens dont le but sera de de nous amener à nous recentrer sur nous-mêmes.

Ousmane Gansore, et l’exceptionnel Zam Ebale accompagné de Souley Dankambary à la percussion.

Wayirri en langue mooré du Burkina Faso signifie le retour à la source. Cette chorégraphie présentera le retour de deux initiés revenant de l’au-delà lors d’un rituel commémorant leur retour sur la place publique.
Leurs esprits seront invoqués par la psalmodie d’un maître de cérémonie qui sera représenté par un percussionniste chamanique.
Ces deux initiés reviendront dans le monde des vivants afin de ramener un message d’espoir et d’éternité qui rappelle que la vie n’est qu’un cycle infini de naissance et de mort:

« Chaque phénomène rejoint sa source,
le sang retourne à la mer,
la chaleur corporelle est absorbé par le soleil,
la chaire retourne à la terre,
le souffle redevient le vent. »

Leur message signifie que le microcosme que représente l’humain retourne au macrocosme représenté par l’univers dans son infini.
Cette vérité est partagée par certaines philosophies telles que l’animisme ou le bouddhisme.

S’agit-il d’un mythe ? 

Toujours est-il que les deux danseurs répondront à l’appel du chaman en entamant une litanie corporelle et vocale, tout en scandant une transe répétitive et libératrice. Ils se donneront le relais d’une force vitale émanent d’une même source en passant d’une extrémité à une autre, voyager à travers le tunnel que représente la vie depuis sa naissance vers la mort afin de fusionner avec l’éternité.

Leurs danses est énergique, mystérieuse, intemporelles, puissante et leurs gestuelles expriment l’abstraction.

Dans ce monde sans repère chargé de confusion, il est peut-être temps pour l’être humain de retourner à sa source en revisitant les philosophies anciennes qui ramènent aux questions essentielles.

D’où venons nous, où allons nous et que faisons nous ici bas sans savoir réellement où nous irons ensuite.
Wayirri tentera d’apporter une réponse en s’inspirant des rituels anciens dont le but sera de de nous amener à nous recentrer sur nous-mêmes, sur ce corps vivant tout en ayant conscience que la mort, malgré ce qu’elle représente, nous accompagne depuis notre naissance pour nous amener vers un cycle éternel qui nous dépasse.

Les deux initiés nous démontrerons que grâce à une vitalité régénératrice et à travers leurs cris corporels, tout part de l’homme et tel un boomerang revient à sa source.

Quand: Dimanche 24 novembre à 18h15

où?: Piano fabriek: Rue du Fort, 35, 1060 Saint-Gilles

 

Share Button

Comments

comments

1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top