Kevin-Michel Ferreira
Belgique

Kevin-Michel; l’avenir de la peinture africaine primitive

Share Button

Rencontre avec une jeune pousse de l’art pictural africain.

Kevin-Michel est un jeune pas comme les autres. Travailleur, casanier et silencieux, il a la patte fine et l’esprit grand. C’est depuis sa tendre enfance qu’il est tombé en amour pour l’art, pour la peinture. Né au Congo, ce passionné de lecture, de littérature, mais surtout de peinture, décide de faire des études d’art à Kinshasa, tout en travaillant dans des ateliers avant de rejoindre la Belgique pour embrasser le métier d’informaticien. Acharné de travail, Kévin n’a jamais cessé de peindre.

Son style, il le définit comme africain primitif. « Mon style est basé sur la complexité des formes et des couleurs intenses qui portent une certaine texture personnalisée que j’élabore au fil du temps afin de me donner un style à moi. » On l’aura compris, Kevin se construit artistiquement et garde les pieds sur terre. Le potentiel est énorme pour un style pictural afro-antique que certains détracteurs ont maladroitement tendance à classer dans la catégorie de l’artisanat plus tôt que de l’art, car trop représentatif, figuratif et selon eux, peu imaginatif.
« Pas forcément » nous explique Kevin, face à cette assertion, « Tout dépend de l’artiste lui même et de ce qu’il veut faire de son art, il n’ y a pas un seul style qui ne se base que sur la représentation sans imagination ou l’inverse. Si nous prenons en exemple le réalisme, nous verrons que les œuvres issues de ce style se penchent plus du côté représentatif qu’imaginatif et nous trouvons le contraire dans l’art abstrait. »

Y a t-il un avenir pour la peinture africaine en Europe? Kevin compte t-il vivre de son art?

Vivre de son art est un défis pour tout artiste, quelque soit son style. L’avenir de la peinture africaine est certain, tant qu’elle se pratiquera. Vivre de mon art est un objectif ultime pour moi, même si je sais que la route est encore longue à parcourir et que les dures épreuves sont à venir. On ne peut proclamer victoire sans bataille remportée.

Trois peintres modèles

J’apprécie Rembrandt, qui par sa maîtrise du clair-obscur me subjugue. Léonard-de-Vinci pour son génie créateur dans l’art et la science. Picasso pour ses techniques de composition de figures. Parmi ceux de mon époque, j’ai un faible pour les œuvres de Nkole-Hubert.

Les projets de Kevin

A court terme, je prévois une série d’activités et d’expositions grâce à Lorenza Ngoy qui est promotrice d’art congolais en Belgique. C’est grâce notamment à sa structure Lorenzevent que j’ai pu faire mes premières expositions à Bruxelles. Je souhaite vulgariser mon travail et mes œuvres le plus possible.

Découvrir le travail de Kevin sur son SITE ! kevinmichel.be

Kevin-Michel Ferreira

Kevin-Michel Ferreira

Share Button

Comments

comments

Kevin-Michel; l’avenir de la peinture africaine primitive
2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Grande rencontre des artistes peintres africains en Belgique les 12, 13 et 14 mai | Brukmer

  2. Pingback: La grande Rencontre des Artistes Peintres Africains pour sa troisième édition – Brukmer

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top