Société

Bruxelles: Saint-josse fait le choix d’un traitement anti-raciste des réfugiés venus d’Ukraine

Share Button

Le 30 mars 2022, le Conseil communal de Saint-Josse a adopté à l’unanimité une motion en faveur d’un accueil digne et égalitaire pour tous ceux qui fuient la guerre en Ukraine.

Depuis le début de la guerre entre la Russie et l’occident sur le sol ukrainien, les morts et les réfugiés se comptent en milliers. On a assisté à un élan de solidarité sans précédent en Europe et à juste titre, en faveur des déplacés de la guerre. Des mesures d’accueille exceptionnelles ont été déployées allant de la mise à disposition des logements à l’octroi de statuts administratifs spéciaux, des statuts de réfugiés leur permettant de travailler ou de bénéficier de revenus sociaux de remplacement.

Malheureusement, en Belgique comme dans les autres pays européens, ces mesures ne s’appliquent pas aux ressortissants de nationalités étrangères vivant en Ukraine au moment de la guerre. Le cas des étudiants africains interdits par les ukrainiens de monter dans les trains d’évacuation et refoulés (pour ceux qui y parvenaient) aux frontières de l’Europe, est emblématique de cette situation dramatique et ostentatoirement injuste. Une discrimination ouverte et quasi consensuelle entre l’ensemble des classes politiques européennes de gauche à l’extrême droite. Des voix dissonantes et isolées se sont élevées, mais systématiquement réduites à un effet « coup de gueule » pour animation médiatique.

Yves Bassambi sonne la révolte institutionnelle

C’est dans la petite commune bruxelloise de saint-josse qu’est partie la première réplique institutionnelle concrète à cette injustice. Le conseiller Communal Yves Bassambi, suite à une motion qu’il a initié, a obtenu l’unanimité du conseil communal et du collège des échevins sur le fait de réserver sur leur territoire, un accueil digne et égalitaire pour TOUTES les personnes qui fuient la guerre en Ukraine. Une mesure qui relève en principe du bon sens humaniste que d’autres communes se prépareraient à enclancher.

 « A  travers cette motion adoptée , il était important de donner un signal fort de solidarité envers tous ceux qui fuient la guerre en Ukraine et d’avoir fait en sorte que Saint-Josse plaide pour leur accueil digne et égalitaire»

A conclu Yves Bassambi aux côtés du Bourgmestre (Maire) Emir Kir et de l’Echevine (Adjointe au maire) des Relations internationales, Dorah Ilunga.

Retrouver la motion dans son intégralité sur www.bassambi.be

Share Button

Comments

comments

Bruxelles: Saint-josse fait le choix d’un traitement anti-raciste des réfugiés venus d’Ukraine
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

populaire

To Top