badi mauvaise ambiance
musique

Badi, le trouble-fête au dessus de la « mauvaise ambiance »

Share Button

Après les YellowStraps et Lous and the Yakuza, c’est à Badi de représenter la Belgique dans les studios berlinois de COLORS avec son nouveau titre « Mauvaise ambiance ».

Invité pour la promotion de son nouvel album « trouble-fête » sorti le 30 octobre, c’est à coup de vérités chocs que Badi revient pour nous faire danser et profite de cette exposition offerte par le webzine pour se faire connaitre à l’internationale.

« Ici c’est Belgica, pays de la bière et de la N-VA, des mains coupées et des cervelas, responsable de la mort de Lumumba. »

Avec ce nouvel opus, Badi aborde les sujets qui fâchent et a la volonté de raconter des histoires inédites, comme les luttes des sans-papiers, la lutte pour l’égalité des femmes et les luttes socio-économiques des habitants des quartiers pauvres. Parce ce que «This is Belgica » et qu’à ses yeux, l’immigration constitue une plus-value, les questions identitaires et d’intégration sont au cœur de son nouveau projet artistique.  

En collaboration avec le DJ d’origine centrafricaine Boddhi Satva, (Golden Afro artistic awards 2017), l’un des pionniers de l’afro-house; Badi, lui même Golden afro artistic awards 2016, nous offre des titres avec des sonorités électroniques puissantes aux influences africaines.

Share Button

Comments

comments

Badi, le trouble-fête au dessus de la « mauvaise ambiance »
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

populaire

To Top